MAINTENANCE


MARS 2019

Nous venons à bord de NOULICA pour deux semaines fin mars. Il fait encore bien frais, nous devons chauffer tous les soirs.
Nous attaquons une grande séance de maintenance, dont NOULICA à bien besoin.

Refection du frigo, avec échange de sa pompe de circulation et changement de son circuit de refroidissement. Il en profite pour tomber en panne, ce qui nous oblige à faire intervenir un professionnel. Retouches d'epoxy dans l'enceinte, échange des rails des deux tiroirs.

Réparation du mécanisme de la dérive. Elle était bloquée en position haute depuis un an suite à la rupture d'une chaîne.

Travail sur les fuites des hublôts fixes (c'est un problème récurrent depuis 8 ans...). Nous essayons le "compriband", un produit utilisé sur les portes et fenêtres des maisons. Ca a l'air de marcher, il faudra voir la tenue dans le temps et la résistance aux UV.

Vernis sur plusieurs portes d'équipets.

Et bien sûr, nettoyages et rangements, tri des cartes et des documents, débarquement de matériels dont nous n'avons plus besoin à bord (linge, vêtements, outillage, machine à coudre...).


MAI ET JUIN  2019

Nous revenons à bord le 9 mai. Le temps est bien meilleur, nous pouvons travailler plus efficacement.

Révision du radeau de survie, changement de la pile de la balise de détresse.

Finitions sur le frigo et ses tiroirs, échange de son thermomètre.

Plomberie de la salle de bain : échange de la pompe des toilettes, changement des tous les tuyaux (WC et lavabo), échange du lavabo. La salle de bain est "comme neuve"!

Changement des portes d'équipets en plexi de la cuisine et la salle de bain.

Echange des batteries. Elles commençaient à faiblir l'année dernière aux Bahamas, un an plus tard elles sont mortes ! Nous les remplaçons par des batteries de traction de marque TAB.

Echange des couvercles du réservoir de gasoil. Les anciens couvercles étaient en polyéthylène, et plus vraiment étanches. Nous les remplaçons par des tôles d'alu 8mm découpées et usinées à la maison avant de venir. Elles se montent pile-poil sur le réservoir.

Réfection du circuit d'alimentation en gasoil du moteur, qui nous a causé quelques problèmes en venant de Gènes. Le chauffage au gasoil n'est plus alimenté par le circuit d'arrivée au moteur, mais par le circuit de retour.

La chaîne de mouillage mesure 60m et nous mouillons généralement 25m à 30m. Les 30 premiers mètres étaient déjà bien rouillés il y a deux ans, et je l'avait retournée à Deltaville pour utiliser la partie saine. Mais cette année, cette partie "saine" commence à bien rouiller elle aussi, et l'autre moitié n'est plus qu'un gros tas de rouille. Nous la remplaçons par une belle chaîne toute neuve. Dans la foulée, nous changeons aussi la chaîne de la ligne mouillage de l'annexe.

Entretien du moteur : changement de tous les tuyaux du circuit de refroidissement, changement du rotor de pompe à eau (ce que nous appelons "la roupette"), vidange huile et eau, changement des filtres à huile et à gasoil.

Grand nettoyage du pont et des coffres, et des tecks du cockpit.

Reprise de vernis sur différents pièces en bois.

Nettoyage des pare battages, et changement de leurs chaussettes.

Reprise des joints sur les revêtements de la jupe.

 
Nous avions l' intention de mettre NOULICA à l'eau et de partir en croisière en juin, mais la météo est particulièrement instable ce printemps, avec des périodes de vent fort de tous les points cardinaux. Pas vraiment agréable en croisère ni au mouillage, et nous n'avons pas l'intention de passer des  jours à nous morfondre en marinas. Nous décidons de rester à terre et de continuer les travaux. Nous reviendrons plus tôt que prévu fin août, et nous partirons naviguer tout de suite.


Nous attaquons un gros morceau : les plaques d'antidérapant TBS qui recouvrent le pont ont perdu leur couleur depuis un bon moment. Elles étaient gris clair initialement, et ont pris la couleur du caoutchouc naturel : un jaune-beige assez moche. Nous allons toutes les repeindre avec un peinture antidérapante grise.

 





Retour page voyage